Les données d'études rétrospectives montrent que la sensibilité de la PCR est loin d'être de 100% et que les résultats varient selon les modalités de prélèvement, de conservation de l'échantillon, les trousses utilisées (etc...)
Une étude chinoise réalisée chez 284 patients hospitalisés dans la région de Wuhan en janvier et février 2020 a cherché à évaluer l'efficacité d'un test sérologique automatisé avec dosage des IgM et des IgG chez des patients pour lesquels le diagnostic avait éte posé. Les résultats ont été probants puisque la sensibilité (IgM et IgG confondus) a été de 70% (144 positifs sur 205) et la spécificité de 92% (76 négatifs sur 79), la valeur prédictive positive de 95% et négative de 91%. La concordance avec les résultats obtenus par PCR était de 88%. Plus encore, la sérologie permettait de "rattrapper " 16 des 19 résultats de RT PCR faussement négatifs.
La sérologie pourrait donc avoir de multiples indications : Contribution au dépistage en association avec la RT-PCR, appréciation de l'évolution avec la cinétique des Ac (le shift IgM/IgG témoignant d'une guérison et d'une immunisation) et étude rétrospective de l'importance de l'épidémie afin d'ajuster la stratégie vaccinale.
Même si des études complémentaires méritent dêtre menées avec d'autres trousses et pour apprécier de façon plus fine la cinétique des Ac, la sérologie du fait de sa facilité de réalisation , tant au niveau des prélèvements que de tests sérologiques, devrait être intégrée rapidement à la stratégie de lutte contre le Covid 19.

ref : Xu Wanzh ou et coll. CHINESE JOURNAL OF LABORATORY MEDECINE, Mars 2020